Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 01:49

Il y a des moments ou tenir un blog est plus facile que d'autres, et parfois des évènements nous font paraitre ce petit moment de partage bien futile...

 

Mais la vie continue et il est temps de reprendre du service sur ce blog, je sais que la traduction de MOTU est attendu (et elle viendra) mais commençons par un peu de cinéma.

 

ATTENTION SPOILERS

 

Synopsis

Deadpool, est l'anti-héros le plus atypique de l'univers Marvel. A l'origine, il s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, Deadpool va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie. (source allociné)

 

Le dernier né des films Marvel est donc Deadpool.

 

Exit les super-héros, voici donc le super... vengeur, lui ne cherche à sauver personne (surtout pas à être un héros) si ce n'est sa chérie à un moment du film (parce qu'il faut bien un histoire d'amour au milieu de tout ça).

 

C'est donc l'histoire d'un gars, ancien militaire devenu mercenaire, qui suite à la découverte d'un cancer généralisé censé le tuer, décide de participer à une expérimentation qui devrait, sur le papier, lui permettre de vivre une longue et merveilleuse vie avec sa chère et tendre.

 

Oui mais voilà si c'était le cas, ce serait pas un marvel ... et là c'est le drame. L’expérimentation est en fait un expérience de pseudo-savants, plus ou moins fous pour faire ressortir le gêne mutant chez des gens qui n'ont à priori pas développé de pouvoir de mutant.

 

Notre anti-héros, se retrouve donc avec le pouvoir de guérir de n'importe quel blessure : un couteau dans la tête, une balle dans le cul (si si littéralement) et même une main en moins (coupé lui même avec une belle référence à 127 heures au passage).

 

C'est drôle (oui avec ce que je viens de décrire on dirait pas mais c'est vraiment le cas), c'est frais (oui un héros de film qui n'est pas un héros, c'est pas très courant dans les marvel et ça change un peu de tout ce qui sort en ce moment) et c'est gore (très gore même).

 

Sans compter le nombre quasi-incalculable de référence présente dans le film de Ryan Gosling à Green hortnett, en passant par toutes les piques envoyer aux X-men (avis aux cinéphiles, relevez toutes les références ciné présentes dans le film).

 

Alors oui le film est sorti avec un interdiction au moins de 12 ans, et je suis en général la première à râler de ce genre de restriction (comme j'avais eu l'occasion de râler sur la censure des affiches de Infidèles), mais là c'est justifié.

 

Ce Marvel là est pour "les grands" et l'assume dès les premières secondes du génériques (dont il ne faut pas perdre une miette), et ne relâche rien pendant tout le film (y compris la licorne, allez voir le film vous comprendrez), et même le générique de fin vaut le coup de rester jusqu'au bout.

 

Bonne séance

 

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 19:50

Voilà la quinzaine est finie... On a eu droit aux habituels tracas de la croisette : des soucis vestimentaires pour quelques personnes (dont sophie marceau ou Diane Kruger), des déçus par des films ne correspondants pas à leurs attentes (comme le dernier Gus van Sant qui a beaucoup déplu à certains) et des plus ou moins choqués par le dernier film de Gaspar Noé.

 

Mais il y a aussi eu de grand moments, des montées de marches de casting incroyable, un mad max en ouverture du festival qui fait frémir et réjoui les 3/4 de la presse ciné, un jury qui déchire et un palmarès merveilleux (avec un peu de chauvinisme dedans mais c'est pas tout les jours que 3 français sont récompensé à Cannes).

 

Alors sans plus attendre voici le palmarès de ce 68è festival de Cannes :

 

Palme d'or : Dheepan de Jacques Audiard

Grand prix : Le Fils de Saul de László Nemes

Prix de la mise en scène : Hou Hsiao-Hsien pour The Assassin

Prix d'interprétation masculine : Vincent Lindon pour La Loi du marché

Prix du jury : The Lobster de Yorgos Lanthimos

Prix d'interprétation féminine : double prix ex-aequo, Rooney Mara pour son rôle dans Carol et Emmanuelle Bercot pour son rôle dans Mon Roi

Prix du scénario : Michel Franco pour Chronic

Palme d’honneur : Agnès Varda

Caméra d'or : La Tierra y la Sombra de César Augusto Acevedo

Palme d'or du court-métrage : Waves '98 d'Ely Dagher

(Source : première.fr)

 

Bonne Séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma récompenses
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 19:58

Parce que la vie continue (oui je me répète) et qu'un peu de légèreté est la bienvenue, voici les nouvelles toutes chaudes en direct de Beverly Hills, annoncé cette après-midi par J.J. Abrams, Alfonso Cuaron et Chris Pine  entre autres.

 

Voici donc les només pour la 87è cérémonie des Oscars:

 

Meilleur film

Birdman
American Sniper
Boyhood
The Grand Budapest Hotel
Imitation Game
Selma
Une merveilleuse histoire du temps
Whiplash

 

Meilleur réalisateur

Richard Linklater pour Boyhood
Alejandro González Iñárritu pour Birdman
Bennett Miller pour Foxcatcher
Wes Anderson pour The Grand Budapest Hotel
Morten Tyldum pour Imitation Game

 

Meilleur acteur

Steve Carell dans Foxcatcher
Bradley Cooper dans American Sniper
Benedict Cumberbatch dans Imitation Game
Michael Keaton dans Birdman
Eddie Redmayne dans Une merveilleuse histoire du temps

 

Meilleure actrice

Felicity Jones dans Une merveilleuse histoire du temps
Julianne Moore dans Still Alice
Rosamund Pike dans Gone Girl
Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit
Reese Witherspoon dans Wild

 

Meilleur acteur dans un second rôle

Robert Duvall dans Le Judge
Ethan Hawke dans Boyhood
Edward Norton dans Birdman
Mark Ruffalo dans Foxcatcher
J.K, Simmons dans Whiplash

 

Meilleure actrice dans un second rôle

Patricia Arquette dans Boyhood
Keira Knightley dans Imitation Game
Emma Stone dans Birdman
Meryl Streep dans Into the Woods
Laura Dern dans Wild

 

Meilleur scénario

The Grand Budapest Hotel
Birdman
Boyhood
Night Call
Foxcatcher

Meilleur scénario adapté

American Sniper
Imitation Game
Inherent Vice
Une merveilleuse histoire du temps
Whiplash

 

Meilleur film d'animation

Les Nouveaux Héros
Les Boxtrolls
Dragons 2
Le conte de la Princesse Kaguya
Le Chant de la mer

 

Meilleur film étranger

Timbuktu d'Abderrahmane Sissako
Les Nouveaux sauvages de Damián Szifron
Mandariinid de Zaza Urushadze
Ida de Pawel Pawlikowski
Léviathan de Andrey Zvyagintsev

 

Meilleur documentaire

Citizenfour de Laura Poitras
A la recherche de Vivian Maier de Charlie Siskel, John Maloof
Last Days in Vietnam de Rory Kennedy
Le Sel de la terre de Wim Wenders
Virunga de Orlando von Einsiedel

 

Meilleure musique

Une merveilleuse histoire du temps
Imitation Game
Interstellar
The Grand Budapest Hotel
Mr. Turner

 

Meilleure chanson

Selma
La Grande aventure Lego
Beyond the lights
New York Melody
Glen Campbell: I'll Be Me

 

Meilleure photographie

The Grand Budapest Hotel
Ida
Mr. Turner
Invincible
Birdman

 

Meilleurs décors

The Grand Budapest Hotel
Imitation Game
Interstellar
Into The Woods
Mr. Turner

 

Meilleurs costumes

The Grand Budapest Hotel
Inherent Vice
Into The Woods
Maléfique
Mr. Turner

 

Meilleurs maquillages

Foxcatcher
The Grand Budapest Hotel
Les Gardiens de la Galaxie

 

Meilleurs effets visuels

Captain America, le Soldat de l'hiver
La Planète des singes : l'affrontement
Interstellar
X-Men : Days of Future Past
Les Gardiens de la Galaxie

 

Meilleur montage

American Sniper
Boyhood
The Grand Budapest Hotel
Imitation Game
Whiplash

 

Meilleur montage sonore

Interstellar
American Sniper
Birdman
Le Hobbit : la Bataille des Cinq armées
Invincible

 

Meilleur mixage

Interstellar
Birdman
American Sniper
Invincible
Whiplash

 

On retrouve Boyhood (grand gagnant des Golden Globes) et The grand Budapest hotel, favoris de cette année.

Côté surprise, Marion Cotillard est en lice pour une 2è statuette pour un film ... des frêres dardenne, en concurrence avec Rosamund Pike (gone girl).

Dans le reste des catégories on retrouve Dragons 2 en course avec Les nouveaux Héros (le prochain disney) dans les meilleurs film d'animation et plusieurs nominations pour Les gardiens de la galaxie.

 

Rendez-vous le 22 février pour le palmarès qui s'annonce intéressant.

 

Bonne Séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma récompenses
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 13:48

Depuis quelques jours, il est bien difficile de se mettre à parler cinéma ou série, quel que soit mon amour pour eux, mon esprit est ailleurs.

 

Mais comme le disait si bien queen "show must go on" et la vie aussi.

 

Voici donc le palmarès des Golden Globes 2015 (source première.fr)

 

Meilleur Film dramatique
Boyhood de Richard Linklater

 

Meilleure comédie / Comédie musicale
The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson

 

Meilleur film en langue étrangère
Leviathan d'Andreï Zviaguintsev

 

Meilleur réalisateur
Richard Linklater pour Boyhood

 

Meilleur acteur dans un drame
Eddie Redmayne pour Une merveilleuse histoire du temps

 

Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale
Michael Keaton pour Birdman

 

Meilleure actrice dans un drame
Julianne Moore dans Still Alice

 

Meilleure actrice dans une comédie / comédie musicale
Amy Adams dans Big Eyes

 

Meilleur scénario
Birdman d'Alejandro Gonzalez Inarritu

 

Meilleur actrice dans un second rôle
Patricia Arquette dans Boyhood

 

Meilleur acteur dans un second rôle
J. K. Simmons dans Whiplash

 

Meilleur film d'animation
Dragons 2 de Dean DeBlois

 

Meilleure bande originale de film
Une merveilleuse histoire du temps de Johann Johannson

 

Meilleure chanson
"Glory" de
John Legend et Common pour Selma

 

Meilleure actrice dans un second rôle (série, téléfilm ou mini-série)
Joanne Froggatt, Downton Abbey saison 4

 

Meilleure mini-série ou téléfilm
Fargo

 

Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm
Billy Bob Thornton dans Fargo

 

Meilleure actrice dans une série comique ou musicale
Gina Rodriguez dans Jane the Virgin

 

Meilleure série comique ou musicale
Transparent

 

Meilleur acteur dans un second rôle dans une série, un téléfilm ou une mini-série
Matt Bomer dans The Normal Heart

 

Meilleur acteur dans une série comique ou musicale
Jeffrey Tambor dans Transparent

 

Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm
Maggie Gyllenhaal dans The Honourable Woman

 

Meilleure série dramatique
The Affair

 

Meilleur acteur dans une série dramatique
Kevin Spacey dans House of Cards

 

Meilleure actrice dans une série dramatique
Ruth Wilson dans The Affair

 

Et de voir qu'en fait, même aux Golden Globes on parle de Charlie, entendre Georges Clooney dire "Je suis Charlie", voir ce tapis rouge plein de stars international avec un badge, une affiche ou même juste un stylo, en hommage à cet attentat...

 

Allez saluons pour la deuxième année la récompense de Kevin spacey pour House cards, le triomphe de Boyhood (film) et Fargo (série), la récompense bien mérité de Dragons 2 ... et le retour en force de Michael Keaton.

 

Nous Sommes Charlie, Nous sommes Flics, Nous sommes Debout

 

Bonne Séance

Repost 0
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 18:47

Pour ce Noël en famille, nous avons profiter de la présence de la famille pour se faire une petite petite séance de ciné en amoureux.

 

Synopsis : Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron. (source Allociné)

ATTENTION SPOILERS

 

Dernier épisode de la 2è trilogie (préquel) tiré du livre de Tolkien.

 

L'histoire se termine, le dragon est vaincu, la grosse bataille arrive et on sait tous que les batailles de cet univers peuvent être épique... mais lorsque l'on a en tête l'ultime bataille du retour du roi, cette bataille ne parait pas si épique...

 

Ensuite on fait des recoupements entre les 2 trilogies, l'on découvre que légolas connait déjà Gandalf, que Saroumane, Galadriel, Elrond et Gandalf ont repoussé une tentative de retour de Sauron et que le père de Légolas l'envoie retrouver Aragorn ... 100 ans avant l'histoire de la communauté de l'anneau (oui je suis sensible aux incohérences dans les films).

 

Cela dit ce troisième (et dernier?) volet reste sympa avec un clin d'oeil au "Vous ne passerez pas" par Gandalf himself.

 

Petit bémol au niveau du ciné, l'entract de 10 min au milieu de la séance, le film étant... trop long.

 

Bonne Séance

Le Hobbit : La bataille des 5 armées.
Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 21:10

Plus de six mois que je n'ai pas mis à jour ce blog et la traductions de MOTU qui prend énormément de retard... bon il est temps d'arranger ça.

 

Avec une journée ciné, et on commence par "Le labyrinthe"

Le Labyrinthe : Affiche

Ne connaisant pas du tout le livre, je ne ferais donc pas dans ce billet de comparaison pour savoir si l'un est mieux que l'autre, cela dit je suis en général plutôt déçue par le adaptations.

 

Reprenons d'abord le pitch : "Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper. " (source allociné)

 

A priori un enième hunger-games-like et encore une histoire de survie entre ados... mais finalement pas tant que ça.

 

Bon on reste sur du film pour ado, sur de la survie, mais que faites-vous si un jour vous vous réveiller au milieu de nulle part en aillant oublié jusqu'à votre nom et que vous découvrez que vous êtes enfermé au milieu d'un labyrinthe? Essaierez-vous de sortir par tout les moyens? Resteriez-vous à attendre que quelqu'un trouve une sorte pour vous?

 

Ce n'est certes pas le film du siècle, il y a des longueurs et quelques incohérences (comment gally les rejoint-ils si les blocs sont retombés pour écraser les griffeurs?), et on ressort du film avec beaucoup de questions mais on n'a autant envie que les personnages de sortir de ce labyrinthe, voir ce qu'il y a derrière et comprendre qui et pourquoi on les a mis là.

 

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 14:41

Et voilà Mr Fremeaux les a annoncés ce matin, c'est parti pour la course à la surenchère pour l'édition 2014 du festival de Cannes.

 

Qui fera la plus belle soirée? Qui fera la promo la plus originale? Qui aura le tapis rouge le plus prestigieux? etc...

 

Pour certaines de ces questions il faudra attendre encore un peu, en attendant on peut patienter avec la liste des films en compétitions :

 

- Adieu au Langage de Jean-Luc Godard

- Captives d'Atom Egoyan

- Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne

- Foxcatcher de Bennett Miller

- The Homesman de Tommy Lee Jones

- Jimmy's Hall de Ken Loach

- Leviafan d'Andrey Zvyagintsev

- Maps To The Stars de David Cronenberg

- Les Merveilles d'Alice Rohrwacher

- Mommy de Xavier Dolan

- Mr. Turner de Mike Leigh

- Relatos salvajes de Damian Szifrón

- Saint Laurent de Bertrand Bonello

- The Search de Michel Hazanavicius

- Sils Maria d'Olivier Assayas

- Sommeil d'hiver de Nuri Bilge Ceylan

- Still the Water de Naomi Kawase

- Le Chagrin des oiseaux d'Abderrahmane Sissako

 

La liste des films hors-compétitions :

 

Grace de Monaco d'Olivier Dahan (Ouverture)

- Coming Home de Zhang Yimou

- Dragons 2 de Dean DeBlois

- Les Gens du Monde d'Yves Jeuland

 

La selection "un certain regard" :

 

Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Théis (Ouverture)

Jauja de Lisandro Alonso

La Chambre bleue de Mathieu Amalric

- L'Incomprise d'Asia Argento

Titli de Kanu Behl

Eleanor Rigby de Ned Benson

Bird People de Pascale Ferran

Lost River de Ryan Gosling

Amour Fou de Jessica Hausner

Charlie's Country de Rolf De Heer

- Snow in Paradise d'Andrew Hulme

- A girl at my door (Dohee-Ya) de July Jung

- Xenia de Panos H. Koutras

- Run de Philippe Lacote

- Turist de Ruben Östlund

Hermosa juventud de Jaime Rosales

- Le Sel de la terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

- Fantasia de Chao Wang

- Loin de son absence de Keren Yedaya

 

Les séances de minuit :

 

The Rover de David Michôd

- The Salvation de Kristian Levring

- The Target (Pyo Jeok) de Chang

 

Les séances spéciales :

 

Caricaturistes - Fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto

- Eau argentée de Mohamed Oussama

- Maidan de Sergei Loznitsa

- Red Army de Gabe Polsky

- Les ponts de Sarajevo

 

Du beau monde en vue pour ce millésime : Nicole Kidman (pour Grace de Monaco), le couple Robert/Kirsten (pour le côté people-qui-fait-vendre... et aussi pour un film chacun), les habitués de la croisette (Cronenberg, Godard, les frères Dardenne, Loach, Assayas...) et de quoi fournir nos salles obscures pour les prochains mois.

 

Rendez-vous le 14 Mai pour la cérémonie d'ouverture.

 

Bonne séance

Repost 0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 21:12

Le week-end de récompenses est terminé, les stars ont rendu leur robes/costumes d'un soir, les tapis rouges ont été rangés, les soirée bien arrosées...

 

Certains ont eu le grand privilège de voir la cérémonie en direct avec son lot de loufoquerie propre à Miss Degeneres (une selfie multi-retweeter, un livreur de pizza qui débarque au milieu de la cérémonie, Ellen qui chambre Jennifer Lawrence et bien d'autres).

 

Pour les autres voici donc le palmarès de ces 86è Oscars :

 

Meilleur acteur dans un second rôle : Jared Leto pour Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée

Meilleurs costumes : Catherine Martin pour Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann

Meilleurs maquillage et coiffure : Adruitha Lee et Robin Mathews pour Dallas Buyers Club

Meilleur court métrage d'animation : Mr Hublot des Français Laurent Witz et Alexandre Espigares

Meilleur film d'animation : La Reine des neiges de Chris Buck et Jennifer Lee

Meilleurs effets spéciaux : Tim Webber, Chris Lawrence, Dave Shirk et Neil Corbould pour Gravity d'Alfonso Cuaron

Meilleur court métrage de fiction : Helium de Anders Walter

Meilleur court métrage documentaire : The Lady in number 6 : Music Saved My Life de Malcome Clarke

Meilleur documentaire : 20 Feet from Stardomde Morgan Neville

Meilleur film étranger : La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino

Meilleur mixage son : Skip Lievsay, Niv Adiri, Christopher Benstead et Chris Munro pour Gravity

Meilleur montage son : Glenn Freemantle pour Gravity

Meilleure second rôle féminin : Lupita Nyong'o pour 12 Years a Slave de Steve McQueen

Meilleure photo : Emmanuel Lubezki pour Gravity

Meilleur montage : Alfonso Cuaron et Mark Sanger pour Gravity

Meilleurs costumes : Catherine Martin et Beverley Dunn pour Gatsby le Magnifique

Meilleure musique originale : Steven Price pour Gravity

Meilleure chanson originale : Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez pour Let It Go dans La Reine des Neiges

Meilleur scénario adapté : John Ridley pour 12 Years a Slave

Meilleur scénario original : Spike Jonze pour Her

Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron pour Gravity

Meilleure actrice : Cate Blanchett pour Blue Jasmine

Meilleur acteur : Matthew McConaughey pour Dallas Buyers Club

Meilleur film : 12 Years a Slave

(source Première.fr)

 

Les grands gagnant de la soirée sont donc Gravity et 12 Years a slave, le favoris des Golden Globes American Hustle, n'aura pas confirmé sa moisson de prix.

 

La reine des neiges repart avec le prix (bien mérité) de Meilleur film d'animation, ainsi que la meilleur chanson (que nombre de parents ont appris à détesté depuis la sortie du Film.

 

Un Oscar tout de même pour les français, avec le meilleur court métrage d'animation (même si techniquement nombre de nos compatriote ont travaillés sur certains de films primés).

 

La parenthèse pailletée se referme, l'heure est venue de revenir à la réalité.

 

Malgré tout...

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma récompenses
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 00:07

Voilà on y est, la cérémonie à eu lieu, les récompenses ont été remises... l'heure est donc au bilan de cette soirée.

 

L'exercice était difficile, de prendre la suite du maître de cérémonie que fut longtemps Antoine De Caune et même si elle y a mis beaucoup de bonne volonté et d'humour belge, Cécile de France n'aura pas réussi à jouer son one-woman-show au point de dérider le public présent.

 

Quoi qu'il en soit, elle aura bien survécu à cette soirée, avec quelques remarques par-ci par-là (la place des intermittents en france et en Belgique, un échange savoureux avec Sarah Forestier sur quelques prises de becs de l'année dans la "grande famille" du cinéma...).

 

Quelques-un auront réussi à réchauffer l'ambiance, tel le pseudo-casting pour Pierre Niney et les réactions très rafraîchissante de Guillaume Gallienne à chacune de ses récompenses.

 

(Flash people) Et la question que tout le monde se posait (si si la abonnés à Closer se le demandaient) oui Julie Gayet était présente et non elle n'a pas eu le césar (Fin du flash people)

 

Mais passons maintenant au palmarès de la soirée :

 

Meilleur Espoir Féminin : Adèle Exarchopolous pour La vie d'Adèle

Meilleur Premier Film : Les Garçons et Guillaume, à table !

Meilleur Costume : Pascaline Chavanne pour Renoir

Meilleur Scénario Original : Albert Dupontel pour 9 mois ferme

Meilleur Second Rôle : Niels Arestrup pour Quai d'Orsay

Meilleure Musique Originale : Martin Wheeler pour Michael Kohlhaas

Meilleurs Décors : Stéphane Rozenbaum pour L'écume des jours

Meilleur Son : Michael Kohlhaas

Meilleur Espoir Masculin : Pierre Deladonchamp pour L'inconnu du lac

César d’honneur pour Scarlett Johansson.

Meilleur Documentaire : Sur le chemin de l'école

Meilleure Adaptation : Guillaume Gallienne pour Les garçons et Guillaume à table

Meilleur Film d'Animation : Mademoiselle Kiki et les Montparnos (court métrage) et Loulou, l'incroyable secret (long métrage)

Meilleur Montage : Valérie Deseine pour Les garçons et Guillaume, à table !

Meilleure Photo : Thomas Hardmeier pour L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

Meilleur Court Métrage : Avant que de tout perdre

Meilleur Film Etranger : Alabama Monroe

Meilleur Actrice dans un Second Rôle : Adèle Haenel pour Suzanne

Meilleur Réalisateur : Roman Polanski pour La Vénus à la fourrure

Meilleur Acteur : Guillaume Gallienne pour Les garçons et Guillaume, à table !

Meilleure Actrice : Sandrine Kiberlain pour 9 mois ferme

Meilleur Film : Les garçons et Guillaume, à table !

 

Le grand gagnant est donc Guillaume et les Garçons, à table de Guillaume Gallienne, qui a bien mérité cette moisson.

 

Une seule récompense pour La vie d'Adèle, que tout le monde voyaient repartir avec une flopée de prix.

Petite déception pour le meilleur film étranger attribué à nos voisins belge pour Alabama Monroe, Gravity ou Django Unchained aurait été un meilleur choix...

 

Place demain dimanche soir au Oscars.

 

Bonne Séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma récompenses
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 13:45

Voilà, l’académie des césars à organiser son rassemblement au Fouquet's ce matin, et voici donc les nominés au Césars 2014, qui seront présidé par François Cluzet et présenté par Cécile de France :

(Source Première.fr)

 

Meilleur Film
9 mois ferme d'Albert Dupontel
L'Inconnu du lac d'Alain Guiraudie
Jimmy P. d'Arnaud Desplechin
Les Garçons et Guillaume à Table de Guillaume Gallienne
Le Passé d'Asghar Farhadi
La Vénus à la fourrure de Roman Polanski
La Vie d'Adèle - chapitre 1 & 2 d'Abdellatif Kechiche

 

Meilleur réalisateur
Albert Dupontel pour 9 mois ferme
Alain Guiraudie pour L'Inconnu du lac
Arnaud Desplechin pour Jimmy P
Asghar Farhadi pour Le Passé
Roman Polanski pour La Vénus à la fourrure
Abdellatif Kechiche pour La Vie d'Adèle - chapitre 1 & 2

 

Meilleur Acteur
Mathieu Amalric dans La Vénus à la Fourrure
Michel Bouquet dans Renoir
Albert Dupontel dans 9 mois ferme
Grégory Gadebois dans Mon âme par toi guérie
Guillaume Gallienne dans Les Garçons et Guillaume à Table
Fabrice Luchini dans Alceste à Bicyclette
Mads Mikkelsen dans Michael Kohlhaas

 

Meilleure Actrice
Fanny Ardant dans Les Beaux Jours
Bérénice Bejo dans Le Passé
Catherine Deneuve dans Elle s'en va
Sara Forestier dans Suzanne
Sandrine Kiberlain dans 9 Mois Ferme
Emmanuelle Seigner dans La Vénus à la fourrure
Léa Seydoux dans La Vie d'Adèle - chapitre 1 & 2

 

Meilleur Acteur dans une Second Rôle
Niels Arestrup dans Quai d'Orsay
Patrick Chesnais dans Les Beaux Jours
François Damiens dans Suzanne
Olivier Gourmet dans Grand Central
Patrick d'Assumçao dans L'inconnu du lac

 

Meilleure Actrice dans un Second Rôle
Françoise Fabian dans Guillaume et les Garçons à Table
Julie Gayet dans Quai d'Orsay
Adèle Haenel dans Suzanne
Géraldine Pailhas dans Jeune et Jolie
Marisa Borini dans Un Château en Italie

 

Meilleur Scénario Original
Albert Dupontel pour 9 Mois Ferme

Philippe Le Guay pour Alceste à Bicyclette
Alain Guiraudie pour L'inconnu du Lac
Asghar Farhadi pour Le Passé

Katell Quillévéré et Mariette Désert pour Suzanne

 

Meilleure Adaptation
Guillaume Gallienne pour Les garçons et Guillaume à Table
Arnaud Desplechin, Julie Peyr et Kent Jones pour Jimmy P.
Antonin Baudry, Christophe Blain et Bertrand Tavernier pour Quai d'Orsay
Roman Polanski et David Ives pour La Vénus à la Fourrure
Abdellatif Kechiche et Ghalya Lacroix pour La Vie d'Adèle - chapitre 1 & 2

 

Meilleur Film d'Animation
Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Loulou l'incroyable secret d'Eric Omont
Ma ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Marc Boréal et Thibaut Chatel

 

Meilleur Film Etranger
Alabama Monroe de Félix Van Groeningen
Blue Jasmine de Woody Allen
Django Unchained de Quentin Tarantino
La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino
Gravity d'Alfonso Cuaron
Blancanieves de Pablo Berger
Dead Man Talking de Patrick Ridremont

 

Meilleur Premier Film
En solitaire de Christophe Offenstein
La fille du 14 juillet d'Antonin Peretjatko
La bataille de Solférino de Justine Triet
Les Garçons et Guillaume à table de Guillaume Gallienne
La Cage Dorée de Ruben Alves

 

Meilleur Espoir Féminin
Lou de Lâage dans Jappeloup
Pauline Etienne dans La Religieuse
Adèle Exarchopoulos dans La Vie d'Adèle - chapitre 1 & 2
Gholshifteh Farhani dans Syngué Sabour
Marine Vacth dans Jeune et Jolie

 

Meilleur Espoir Masculin
Paul Bartel pour Les Petits Princes
Pierre Delalonchamps pour L'inconnu du Lac
Paul Hamy pour Suzanne

Vincent Macaigne pour La Fille du 14 Juillet
Nemo Schiffman pour Elle s'en va

 

Meilleur Montage
Christophe Pinel pour 9 Mois Ferme
Jean-Christophe Hym pour L'inconnu du Lac
Valérie Deseine pour Les Garçons et Guillaume à Table
Camille Toubkis, Albertine Lastera et Jean-Marie Lengellé pour La Vie d'Adèle
Juliette Welfling pour Le Passé

 

Meilleur Photographie
Thomas Hardemeier pour
L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Claire Mathon pour L'inconnu du lac
Mark Ping Bing Lee pour Renoir
Jeanne Lapoirie pour Michael Kohlhaas
Sofian El Fani pour La Vie d'Adèle

 

Meilleur Son
Marc-Antoine Beldent, Loïs Prian et Olivier Dô Huu pour Les Garçons et Guillaume à Table
Philippe Grivel et Nathalie Vidal pour L'inconnu du Lac
Jean-Pierre Duret, Jean Mallet et Mélissa Petitjean pour Michael Kohlhaas
Lucien Balibar, Nadine Muse et Cyril Holtz pour La Vénus à la fourrure
Jérôme Chenevoy, Fabien Pochet et Jean-Paul Hurier pour La vie d'Adèle

 

Meilleure Musique de Film
Jorge Arriagada pour Alceste à Bicyclette
Loïk Dury et Christophe 'Disco' Minck pour
Casse-tête Chinois
Etienne Chary pour L'écume des Jours
Martin Wheeler pour Michael Kohlhaas
Alexandre Desplat pour La Vénus à la fourrure

 

Meilleurs costumes
Florence Fontaine pour L'écume des jours
Madeleine Fonateine pour L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Olivier Bériot pour Les garçons et Guillaume à Table
Anina Diener pour Michael Kohlhaas
Pascaline Chavanne pour Renoir

 

Meilleurs décors
Stéphane Rozenbaum pour L'écume des Jours
Aline Bonetto pour L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Sylvie Olivé pour Les Garçons et Guillaume à Table
Yan Arlaud pour Michael Kohlhaas
Benoît Barouh pour Renoir

 

Meilleur court-métrage
Avant de tout perdre de Xavier Legrand
Bambi de Sébastien Lifshitz
La Fugue de Jean-Bernard Marlin

Les Lézards de Vincent Mariette
Marseille La Nuit de Marie Monge

 

Meilleur court-métrage d'animation
Lettres de femmes d'Augusto Zanovello
Mademoiselle Kiki et les Montparnos d'Amélie Harrault

 

Meilleur film documentaire
Comment j'ai détesté les maths d'Olivier Peyon
Le dernier des Injustes de Claude Lanzmann
Il était une forêt de Luc Jacquet
La maison de la radio de Nicolas Philibert
Sur le chemin de l'école de Pascal Plisson

 

10 nominations pour Les garçons et Guillaume à table (ce qui fait donc de lui le favoris de cette édition), suivi par La vie d'adèle, 9 mois ferme ou encore L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet.

 

Pour tout ceux qui ont remarqué l'éléphant au milieu de cette liste, oui il s'agit bien de Julie Gayet nommé pour le césar du meilleur second rôle, espérons qu'elle soit jugé sur son talent et non sur ces relations personnelles...

 

Côté film étranger l'on retrouve Gravity, Blue Jasmine et Django Unchained, mais pas American Bluff (grand favoris de Oscars).

 

Résultats le 28 février

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma récompenses
commenter cet article