Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:40
"Voilà c'est fini", c'était un peu la phase de cette soirée de Dimanche qui annonçait la fin d'une quinzaine bien rempli, avec des coups de cœurs, des déceptions, des surprise et du glamour à n'en plus finir (oh Léo!!!, Oh Orlando!!! Oh Bérénice!!!).
 
Et Audrey Tautou est arrivée sur scène, pour nous faire un discours d'ouverture (de la cérémonie de clôture, ben oui faut suivre) plein d'humour mais toujours avec la voix un poil tremblante (c'est sur que l'assemblée du palais des festivals a doit faire son effet pour un discours), et un robe charmante.
 
Un premier prix remis au meilleur court métrage (qui ne prend même pas le temps de dire un petit mot de remerciement) et voilà Mr Spielberg, président du jury de cette édition, qui vient nous re-présenter les membres de son jury.
 
C'est parti pour 30 minutes de remises de prix avec des remettants prestigieux (Agnès Varda, Jane campion, Orlando Bloom, Asia Argento...) et des lauréats plus ou moins surpris (la palme de la surprise va à Bérénice Béjo).
Mais passons donc a ce fameux palmarès 2013 :
En Compétition :
Longs métrages
Courts métrages
Un Certain Regard :
Cinéfondation :
Caméra d'or :
Beaucoup de prix décerné au festival, pendant que près de 4000 films du monde entier étaient vendus au Marché du film.
De quoi remplir nos salles obscures...

Bonne Séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma festival
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 23:46

Troisième et dernier film de cette journée marathon cinéphile :  Les gamins

SPOILER INSIDE

 

Max Boublil et Alain Chabat, deux générations d'humoriste, l'un s'est fait connaître par la télé, l'autre par le web avec des chansons improbables, et les voila réunis dans un film... et ça marche.

Leur duo inattendu marche à merveille, et l'on plonge sans problème dans l'histoire de ce futur jeune marié, qui rencontre son beau père aigri, et en pleine crise existentielle, qui l'incite à ne pas se marier.

Et le plus âgé, entraîne le plus jeune dans ses aventures pour retrouver une vie fun, mais qui finalement ne l'est peut-être pas tant que ça...

L'idée est génial et le film est vraiment une bonne comédie, a noter juste que pour s'amuser il faut fumer des joints et que les femmes de ce films ne sont pas du tout dans le fun, mais bon l'honneur est sauf, puisque l'amour fait retrouver le droit chemin à ces deux adulescents.

Rien que pour le plaisir on notera la présence de Alban "Klaus" Lenoir, en adepte des cougars, que l'on avait déjà pu apercevoir dans le clip "mon coloc'" de Max Boublil.

Allez rien que pour passer 1h30 à rire, allez voir ce film, il vaut vraiment le coup.

 

C'est la fin de cette journée cinéphile, il est maintenant temps de reprendre de bonnes habitudes, la suite des traductions de MOTU arrive très bientôt.

Sans oublié le palmarès du festival de Cannes.

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 22:51

Deuxième film de cette journée cinéphile, Iron Man 3

 

SPOILER INSIDE

 

Bon alors tout d'abord pour ceux qui comme moi n'auraient pas eu l'occasion de voir le film Avengers, je vous recommande de le regarder avant d'aller voir le film, de nombreuses référence y étant faites.

Voilà donc tony stark de retour, sauf qu'il est victime de crise d'Angoisse liés à son expérience à New york (je vous ai parlé d'Avengers?), du coup il ne dort pas et passe ses nuits à bidouiller ses robots pendant que Pepper s'occupe de diriger Stark Industries.

Mais, parce qu'il faut bien un mais, un nouveau méchant arrive en la personne de Ben Kingsley, et Toy fait la connaissance d'un p'tit garçon très bavard et qui adore bidouiller tout plein de truc lui aussi.

Je dois avouer que je suis très bon public des films de super-héros, cela dit cet épisode de la franchise est bien moins drôle que les deux précédents.

Reste que le film est sympa, avec Gwyneth Paltrow qui s'illumine et montre tout son potentiel de potentielle super-héroïne.

Alors Iron Man 4 .... ou pas? La fin de cet épisode laisse une possibilité que cela arrive mais la franchise pourrait s'arrêter là sans problème.

 

A suivre Les Gamins

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 13:46

Ah! le moi de Mai... Ses ponts, ses vacances scolaire, le festival de cannes, les événements professionnel qui reprennent...

Il est temps de prendre une petite pause et de faire le plein de Ciné :).

Merci la FLL, qui nous permet d'avoir des places moins chère, et c'est parti pour le premier film avec Infiltré.

 

SPOILER INSIDE

 

Une promo énorme sur Allociné (le film à eu droit à son fond d'écran pour le site) et voilà ma curiosité aiguisé.

Un film avec Dwayne "the rock" johnson qui infiltre une bande de truands pour sauver son fils... bah why not.

Déjà il faut noter tout l'effort que met ce colosse à jouer un père "normal" dont le fils est mis en prison pour l'exemple, et qui décide de tout tenter pour le faire sortir de là.

Le voilà donc à persuader Jon Bernthal (Shane de Walking dead) son nouvel employé, de l'aider à infiltré un gang de trafiquant naviguant entre les États-Unis et le Mexique.

Outre son côté je-suis-un-homme-normal-je-ne-connais-rien-aux-armes, il joue relativement bien le péquin moyen devant son partenaire, caïd de banlieue qui essaie de se ranger.

Je partais avec un a priori (ayant vu le dernier Die Hard, je m'attendais un peu à la même chose, la russie en moins) et j'ai été finalement agréablement surprise par ce film (tiré d'un histoire vraie), qui nous montre l'évolution de ce père, prêt à tout pour sortir son fils de prison.

 

Un petit film bien sympa donc (pas le film du siècle mais bon sympa quand même) qui prouve qu'un film d'action peut aussi avoir une histoire et un scénario.

 

A suivre Iron Man 3

 

Bonne Séance

 

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 10:56

Le grand jour est arrivée, Thierry Fremaux l'a révélé lors de la conférence de presse ce matin, voici donc la selection officielle du 66è festival de Cannes  :

 

Les Films en Compétition


Only God Forgives de Nicolas Winding Refn
Borgman d'Alex Van Warmerdam
La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino
Behind The Candelabra de Steven Soderbergh
La Venus à La Fourrure de Roman Polanski
Nebraska d'Alexander Payne
Jeune Et Jolie de François Ozon
Wara No Tate de Takashi Miike
La Vie D'Adèle d'Abdellatif Kechiche
Soshite Chichi Ni Naru de Hirokazu Koreeda
Tian Zhu Ding de Zhangke Jia
Grisgris de Mahamat-saleh Haroun
The Immigrant de James Gray
Le Passé d'Asghar Farhadi
Heli d'Amat Escalante
Jimmy P. d'Arnaud Desplechin
Michael Kohlaas d'Arnaud Despallières
Inside Llewin Davis de Joel Coen et Ethan Coen
Un Château En Italie de Valeria Bruni-tedeschi

Les Films Hors Compétition


Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann - En Ouverture
All Is Lost de J. C. Chandor
Blood Ties de Guillaume Canet
Zulu de Jérôme Salle - En Clôture

Séances Spéciales


Muhammad Ali'S Greatest Fight de Stephen Frears
Week End Of A Champion de Roman Polanski
Stop The Pounding Heart de Roberto Minervi
Seduced And Abandoned de James Toback
Otdat Konci de Taisia Igumentseva

Séances de Minuit


Monsoon Shootout d'Amit Kumar
Blind Detective de Johnnie To

Un Certain Regard


The Bling Ring de Sofia Coppola - En Ouverture
As I Lay Dying de James Franco
Miele de Valeria Golino
L'Inconnu Du Lac d'Alain Guiraudie
Bends de Flora Lau
Les Salauds de Claire Denis
Fruitvale Station de Ryan Coogler
Death March d'Adolfo Alix Jr.
Omar de Hany Abu-assad

Sélection Cannes Classics 2013


Longs-métrages
Documentaires
Courts-métrages

Les Courts-métrages


- Condom Lead (Palestine/Jordanie) de Mohammed Abou Nasser et Ahmad Abou Nasser
- Bishtar Az Do Saat (Iran) de Ali Asgari
- Olena (Pologne) de Elzbieta Benkowska
- Mont Blanc (Belgique) de Gilles Coulier
- Hvalfjordur (Islande/Danemark) de Gudmundur Arnar Gudmundsson
- Safe (Corée du Sud) de Moon Byoung-gon
- Inseki To Impotence (Japon) de Sasaki Omoi
- 37°4 S (France) de Adriano Valerio
- Ophelia (France) de Annarita Zambrano.

 

Une séléction plus qu'interessante avec en ouverture Gatsby Le magnifique, et des films en compétitions tel que Only god forgives, Behind the Candelabra ou encore The bling ring, tout 3 très attendus pour cette année.

De quoi nous garantir de beau tapis rouge avec Ryan gosling, Matt Damon, Leo Dicaprio, Emma Watson, Les frères Coen, Roman Polanski.

Revons d'un prix pour Ryan Golsing ou encre Emma Watson qui a bien grandi depuis son rôle d'Hermione dans Harry Potter.

 

Rendez-vous le 26 Mai ...

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 22:49

Un week-end en famille, un ticket offert par une banque pour prolonger le printemps du cinéma, et hop c'est parti pour une petite séance entre filles, direction Le Monde fantastique d'Oz au cinéma Le Vincennes.

 

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/98/08/20453482.jpg

 

Attention Spoiler

 

Ne connaissant pas du tout le film Le magicien d'Oz de 1939 (si ce n'est qu'il y a une petite fille qui se retrouve dans un monde inconnu avec d'étrange personnage), je suis allé voir ce film avec une grande curiosité.

James franco, fidèle à son habitude, nous montre qu'il peut exercer son talent dans n'importe quel situation et jouer les charmeurs (à la limite de la goujaterie), quand au 3 magnifiques actrices qui l'entoure, elle n'ont plu a prouvé leurs talents.

J'étais un peu perplexe à la vue de la bande annonce, mais je suis finalement entièrement entrée dans ces 2 h 07 de films.

Un singe volant et qui parle, une petite fille en porcelaine, 3 sorcières qui se dispute le rôle de la gentille sorcière qui partagera le trône du tant attendu 'Grand Magicien' et un monde à découvrir.

Un bon moment partagé avec ma fille, que nous avons pu passer sans la 3D (je parlerai plus longuement de la 3D dans un autre billet) et une envie soudaine de découvrir le film de 1939.

 

N'hésitez à y emmener les enfants à partir de 7/8 ans.

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 11:04

3è et dernière séance de ce Lundi 18 mars (hier donc, ben oui je vous l'ai dit c'est la suite), le conte revisité d'hansel et Gretel.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/95/54/97/20483713.jpg

 

Attention spoilers

 

Petit rappel des faits pour ceux qui aurait oublié ou pas lu cette histoire.

Hansel et sa soeur Gretel, sont abandonné en pleine nuit au milieu de la foret par leur père.

Après avoir errés, ils se retrouvent devant une maison faite de pain d'épice et de sucrerie. ils commencent a la manger, puis la femme qui vit les invite à entrer.

Elle se révèle être une sorcière qui les fait prisonnier et leur donnent des sucreries à manger pour les faire grossir et ainsi pouvoir manger les enfants.

Au bout d'un certain temps, la sorcière ayant vraiment très faim, ouvre le four pour faire cuire les enfants, mais les enfants la pousse et elle meure carbonisé.

 

Voilà pour le résumé, de l'histoire de base, qui connaît bien des versions (voir ici).

 

Le film commence donc avec une bande annonce nous contant les aventures des 2 enfants, une fois échappé de chez la sorcière. Dans cette version il ne retourne pas chez eux après avoir tué la sorcière, mais deviennent chasseurs de sorcières.

Devenu adultes, ils sont alors embauché par le maire d'un petit village où ont disparus une dizaine d'enfants.

Au cours de leurs investigations pour retrouver ces enfants, ils découvrent alors qu'ils sont eux-même les enfants d'un sorcière (une sorcière blanche donc une gentille sorcière), et que leurs parents les ont abandonnés pour les protéger de la méchante sorcière (celle qui fait de la magie noire). L'on découvre également qu'Hansel est devenu diabétique après son passage chez la sorcière lorsqu'il était enfant.

Après avoir vaincu toute les méchantes sorcières, Hansel et Gretel, accompagnés de leur nouveau compagnon, Edward le troll (mais non aucun rapport avec Twilight) et Ben, leur plus grand fan et apprenti chasseur de sorcière, repartent pour de nouvelles aventures.

 

Bon outre l'arnaque sur les tickets de cinéma (3D oblige il faut payer un peu plus), la 3D fait son petit effet sur le film.

 

La bande annonce promettait un film sanglant (et interdit au -12 ans), et effectivement on est plus proche de Tarantino que de Disney.

Reste un bon divertissement, qui aurait mérité moins de longueur parfois.

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 23:40

Deuxième film du jour de ce printemps du cinéma  : Die Hard 5

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/94/29/36/20417688.jpg

 

Il est sorti il y a un mois tout juste mais juste au cas ou  : Attention Spoiler

 

Ah! John McLane... cet aimant à emmerde qui finit toujours par s'en sortir même dans les pires situations.

 

Die Hard c'est un peu comme 24 h chrono (la cellule anti-terroriste en moins), et comme dirait Anthony kavanagh "Toutes les emmerdes que t'a pas dans une vie, Jack Bauer les a en 24h."

C'est un peu pareil pour John Mc Lane, toutes les emmerdes que t'a pas dans la vie, il les a, mais le truc en plus, c'est que limite il les cherches, mais en plus il passe à peu près la moitié du film à se vider de son sang.

 

Pour ce 5è opus on ne déroge pas à la règle, si ce n'est que pour l'occasion, son fils devenu agent de la CIA (on se rapproche de Jack Bauer) se joint à lui sur le thème "qui perdra le plus de sang".

 

Après 1h30 à survivre à une explosion, avoir au moins 2 accidents de voitures chacun, se faire canarder (et un peu toucher quand même), traverser un nombre improbable de vitre, se prendre un foret de la taille d'un pouce dans le ventre et une petite visite pour le moins explosive dans la ville de Tchernobyl (non pas dans la centrale, faut pas exagérer quand même), tout les deux finissent entier avec ce qui ressemble le plus à quelques égratignures.

 

On passera sur la comparaison Tchernobyl / Grenoble (si si je vous assure c'est possible), la ville Suisse ou on ski...

 

Bref un 5è épisodes en direct de Moscou, tout aussi improbable que les précédents, mais qui reste aussi divertissant (même s'il manque un peu du pep's et de l'humour des trois premiers opus) et qui fait la part belle au tôles froissées.

 

Une bonne dose de testostérone, avant le 3è et dernier film de la journée.

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 22:24

Les vacances sont terminés, mais une occasion s'est présenté pour mon chéri et moi de se retrouvé pour un journée en amoureux, une chance pour nous, pile durant le printemps du cinéma.

 

Nous voilà donc parti pour notre marathon cinéma, pour cette fois-ci 3 films (c'est pas tout les jours que la place de ciné est à 3€50).

 

Notre premier film du jour sera donc Cloud Atlas.

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/92/29/61/20471737.jpg

 

Attention Spoilers

 


Maintenant que vous êtes prévenu, entrons dans le vif du sujet.

 

Quand les Wachowski font un film, ça donne Matrix (et ses suites plus ou moins compréhensible), mais ensuite il débarque avec une idée et dizaine d'acteurs et nous font rêver pendant près de 3h.

 

Parce que non content de nous captivé, ils utilisent en plus la même série d'acteurs dans les différents monde que l'on explore, au spectateur ensuite de reconnaître chacun d'entre eux, que ce soit un acteur devenue femme, une actrice devenue homme, ou encore maquillé à un point qu'il en sont méconnaissable.

 

Et ainsi nous plongeons au gré du film de 1845 à 1939, de 1975 à 2012, de 2144 à une période indéterminé presque post-apocalyptique, et chaque fois la vie de personnes se retrouvent entre-mêlée sans qu'elle n'est a priori de point commun au départ.

L'on y découvre un musicien de génie mais incompris, un avocat trahi par un medecin qu'il croyait son ami et sauvé par un esclave, une journaliste téméraire, un scientifique, un éditeur trop dépensier, une serveuse bien moins stupide qu'il n'y parait, un gardien de chèvre tourmenté par un mauvais esprit ... et pourtant tout ses personnages finissent par se recouper et former une seule et belle grand histoire.

 

L'on ressort finalement de ce film avec l'idée que peut-être avons-nous différentes vies, qui sont liés sans qu'on le sache ou le veuille vraiment. Reste un magnifique film à partager avec petits (dès 10 ans) et grands.

 

Bonne Séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 20:52

Bon les traductions c'est bien (mais c'est long) et il serait temps de revenir a l'idée de base de ce blog : parler ciné.

 

Le 14 février, certains s'offrent des chocolats ou des fleurs, mon chéri et moi on s'offrent des jeux vidéos, et on se fait un film (voir deux) au ciné. L'occasion de voir des films qu'on ne verrait pas avec les enfants.

 

Nous somme donc allez voir Django Unchained. Ça fait plusieurs mois qu'il est sorti maintenant, mais juste histoire de je préviens :

 

ATTENTION SPOILER INSIDE

 

Donc maintenant que vous êtes prévenu, entrons dans le vive du sujet.

 

Tarantino est l'un des seuls réalisateurs de films "sanglant" qui peut me faire aller au cinéma (m'enfermez pendant 2h dans une pièce sombre pour regarder des gens découper/mutiler des gens, c'est pas mon truc).

Tarnatino à l'art de faire en sorte que ce film soir prenant et même intéressant.

 

L'histoire en soit, un jeune esclave noir découvre la liberté grâce à un chasseur de prime et part avec lui pour retrouver sa femme, n'a rien d'extraordinaire à l'heure ou Spielberg fait un biopic sur Lincoln, et ou d'autres imagine Lincoln en chasseur de vampires.

 

Et nous voilà donc lancer avec django et son nouvel ami le Dr Schultz, à la poursuite de méchants recherché mort ou vif (en l'occurrence plus mort que vif) par la justice, ainsi que la recherche désespéré de Django pour retrouvé sa femme Broomhilda (hilde de son petit nom), qui se trouve être esclave dans la plantation de Mr Candie (Leo Di caprio, détestable à souhait).... et on y croit.

Oui on y croit à ce dentiste improbable et verbeux, venu d'Allemagne et devenu chasseur de prime, ce séduisant esclave puni (et séparer de sa femme) pour avoir essayer de s'enfuir, qui une fois libre ne cherche qu'a la retrouver et devient à son tour chasseur de primes.

Et on adore détesté Léo Dicaprio, en maître esclavagiste, limite incestueux avec sa soeur.

 

Une polémique est née à la sortie du film, sur le nombre de grossièreté utilisé dans le film par les personnage et surtout sur l'utilisation répété du mot 'nègre'.

Alors je ne dirais qu'une chose, re-regardez les films de Tarantino, la manière de s'exprimer des personnage (insultes comprises) est un part importante de ces films.

 

Quoi qu'il en soit, encore un très bon tarantino, mais à ne pas regarder avec des enfants.

 

Bonne séance

Repost 0
Published by mana Mana - dans Cinéma
commenter cet article