Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 14:41

Et voilà Mr Fremeaux les a annoncés ce matin, c'est parti pour la course à la surenchère pour l'édition 2014 du festival de Cannes.

 

Qui fera la plus belle soirée? Qui fera la promo la plus originale? Qui aura le tapis rouge le plus prestigieux? etc...

 

Pour certaines de ces questions il faudra attendre encore un peu, en attendant on peut patienter avec la liste des films en compétitions :

 

- Adieu au Langage de Jean-Luc Godard

- Captives d'Atom Egoyan

- Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne

- Foxcatcher de Bennett Miller

- The Homesman de Tommy Lee Jones

- Jimmy's Hall de Ken Loach

- Leviafan d'Andrey Zvyagintsev

- Maps To The Stars de David Cronenberg

- Les Merveilles d'Alice Rohrwacher

- Mommy de Xavier Dolan

- Mr. Turner de Mike Leigh

- Relatos salvajes de Damian Szifrón

- Saint Laurent de Bertrand Bonello

- The Search de Michel Hazanavicius

- Sils Maria d'Olivier Assayas

- Sommeil d'hiver de Nuri Bilge Ceylan

- Still the Water de Naomi Kawase

- Le Chagrin des oiseaux d'Abderrahmane Sissako

 

La liste des films hors-compétitions :

 

Grace de Monaco d'Olivier Dahan (Ouverture)

- Coming Home de Zhang Yimou

- Dragons 2 de Dean DeBlois

- Les Gens du Monde d'Yves Jeuland

 

La selection "un certain regard" :

 

Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Théis (Ouverture)

Jauja de Lisandro Alonso

La Chambre bleue de Mathieu Amalric

- L'Incomprise d'Asia Argento

Titli de Kanu Behl

Eleanor Rigby de Ned Benson

Bird People de Pascale Ferran

Lost River de Ryan Gosling

Amour Fou de Jessica Hausner

Charlie's Country de Rolf De Heer

- Snow in Paradise d'Andrew Hulme

- A girl at my door (Dohee-Ya) de July Jung

- Xenia de Panos H. Koutras

- Run de Philippe Lacote

- Turist de Ruben Östlund

Hermosa juventud de Jaime Rosales

- Le Sel de la terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

- Fantasia de Chao Wang

- Loin de son absence de Keren Yedaya

 

Les séances de minuit :

 

The Rover de David Michôd

- The Salvation de Kristian Levring

- The Target (Pyo Jeok) de Chang

 

Les séances spéciales :

 

Caricaturistes - Fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto

- Eau argentée de Mohamed Oussama

- Maidan de Sergei Loznitsa

- Red Army de Gabe Polsky

- Les ponts de Sarajevo

 

Du beau monde en vue pour ce millésime : Nicole Kidman (pour Grace de Monaco), le couple Robert/Kirsten (pour le côté people-qui-fait-vendre... et aussi pour un film chacun), les habitués de la croisette (Cronenberg, Godard, les frères Dardenne, Loach, Assayas...) et de quoi fournir nos salles obscures pour les prochains mois.

 

Rendez-vous le 14 Mai pour la cérémonie d'ouverture.

 

Bonne séance

Partager cet article

Repost0
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:40
"Voilà c'est fini", c'était un peu la phase de cette soirée de Dimanche qui annonçait la fin d'une quinzaine bien rempli, avec des coups de cœurs, des déceptions, des surprise et du glamour à n'en plus finir (oh Léo!!!, Oh Orlando!!! Oh Bérénice!!!).
 
Et Audrey Tautou est arrivée sur scène, pour nous faire un discours d'ouverture (de la cérémonie de clôture, ben oui faut suivre) plein d'humour mais toujours avec la voix un poil tremblante (c'est sur que l'assemblée du palais des festivals a doit faire son effet pour un discours), et un robe charmante.
 
Un premier prix remis au meilleur court métrage (qui ne prend même pas le temps de dire un petit mot de remerciement) et voilà Mr Spielberg, président du jury de cette édition, qui vient nous re-présenter les membres de son jury.
 
C'est parti pour 30 minutes de remises de prix avec des remettants prestigieux (Agnès Varda, Jane campion, Orlando Bloom, Asia Argento...) et des lauréats plus ou moins surpris (la palme de la surprise va à Bérénice Béjo).
Mais passons donc a ce fameux palmarès 2013 :
En Compétition :
Longs métrages
Courts métrages
Un Certain Regard :
Cinéfondation :
Caméra d'or :
Beaucoup de prix décerné au festival, pendant que près de 4000 films du monde entier étaient vendus au Marché du film.
De quoi remplir nos salles obscures...

Bonne Séance

Partager cet article

Repost0