Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 11:53

Mes posts sont en général liés à mes expériences cinématographique, mes j'avai aujourd'hui envie de pousser un coup de gueule.

 

Alors voilà, mon fils âgé aujourd'hui de 21 mois, mord ces petits camarades à la crèche. Rien de bien extraordinaire en soit me direz-vous, si ce n'est qu'il le fait à priori quotidiennement et sur de bébés plus petits que lui.

 

Oui j'utilise le conditionnel et "a priori" car tout cela m'est rapporté par la directrice et je n'est aucune visibilité, ni aucune info détaillé sur tout cela.

 

Mais reprenons les choses depuis le début, mon fils va à la crèche depuis qu'il a 4 mois (ça fait donc 18 mois qu'il y va), jusqu'ici tout allait bien et lorsque je le récupérais le soir, il n'y avait rien à dire, tout se passait bien.

Mon homme, mes 2 enfants, mes 2 chiens et moi avons déménagés en septembre et, suite à ce changement depuis janvier c'est mon homme qui récupère mon fils (et donc plus moi) à la crèche.

Le directrice m'avais indiqué un soir entre 2 portes en décembre que mon fils avait mordu un petit... mais rien de bien extraordinaire.

Puis lorsque mon homme s'est mis à allé récupéré mon fils, il est régulièrement arrivée à la maison en me disant "aujourd'hui il a mordu".

Au bout de la 3è fois, je suis quand même allé faire le tour des sites spécialisés pour voir ce que disait les pédiatreset autres spécialistes (ainsi que les parents) sur ce genre de comportement. Les réponses étaient en générale assez similaire : "c'est une période de transition pour l'enfant, ça lui passera, il faut être ferme et lui dire que ce n'est pas bien".

Je passes le message et mon homme et lui dit de prévenir les dames de la crèche (pour le cas ou elle ne saurait pas déjà comment réagir), là il revient un soir et m'annonce : "La directrice veut que l'on aille voir un psy."

 

Euh.. quoi???

 

Donc mon fils qui à l'paoque avait 18 mois, qui venait tout juste de se mettre à marcher et surtout qui ne dit rien d'autre que papapa et bababa, doit aller voir un psy?

Réponse ferme et définitive (en tout cas je l'éspérais) de ma part : "Non."

Le temps passe, les morsures se reproduise et voilà qu'au vacance de février la directrice me demande de venir la voir. Là elle me parle de nouveau des morsures et me dit "il faudrait emmener votre enfant voir un psy", ma réponse n'ayant pas changé , je lui répète que je refuse.

Et là elle me dit que cela va devenir problématique, qu'il s'en prend à des petits bébé de 6 mois... même quand elles ne sont pas dans la pièce (je ne retiens pas sur le coup).

La réunion se termine avec la proposition d'occuper mon fils pendant la journée (en voilà une idée, et pourquoi d'habitude il ne fait rien et elles le laissent tout seul dans on coin?) je ne relève et lui indique que c'est une bonne idée...

 

De nouveau le temps passe et la mise en place d'activité semble ne rien changer. Et voilà que la semaine dernière, je reçois un appel sur mon portable de la directrice qui m'indique de nouveau que je devrais voir un psy, je lui répond que je ne souhaite toujours pas et là, elle me menace : "soit vous l'emmenez voir un psy, soit je ne le prend plus, vous devez me donner un date de rendez-vous pour vendredi (on était mardi soir)."

Je lui indique que même avec beaucoup de bonne volonté je ne peux pas avoir un rdv d'un claquement, mais peut importe elle veut que je prenne rdv.

Soit, n'aillant de toute évidence pas le choix (j'ai un boulot et j'ai besoin d'une crèche), je me décide à contre coeur d'appeler pour avoir un rdv.

 

Après 9 appels, et m'être bien éloigner de mon lieu de domicile, je trouve finalement un pédo-psychiatre (reemboursé par la sécu) pret à me recevoir Samedi (hier donc) dans le 8è arrondissement de Paris (je ne vis pas à Paris mais à Montreuil).

Bref, rdv est pris, je me rend donc à Paris (mon homme ayant d'autre responsabilité le samedi après-midi).

 

Après 1 heure à attendre dans la salle d'attente très peu accueillante et surtout pas faites pour accueillir un enfant de l'âge de mon fils, je me retrouve finalement dans le bureau du psy.

Là elle me fait comprendre que je suis dans "son domaine" et que c'est donc elle qui doit reprendre mon fils si il fait quelque chose de mal dans le bureau... soit, c'est elle la psy, je l'a laisse faire.

Je lui explique donc la raison de ma venu, les morsures, la demande express de la directrice, je lui explique également qu'il ne la fait pas à la maison (parce que c'est un fait, depuis le début tout cela n'a lieu qu'à la crèche et pas à la maison) et répond au différentes questions qu'elle me pose.

A l'instant ou je lui dit que j'ai 2 chiens (dont 1 qui n'apprécie pas qu'on s'approche de sa gamelle), elle tique et me dit "c'est ça." Surprise de sa réponse, je continue en lui indiquant que nous avons déménagé, que la personne qui va le chercher à changé, qu'il s'est mis à emmener un doudou à la crèche (ce qu'il ne faisait pas avant)...

Rien n'y fait, elle reste sur le fait que nous avons des chiens et me dit : "Vous avez un chien qui pourrait mordre (il n'a jamais mordu personne) , c'est dangereux. Je vous conseille de l'emmener chez le veto et OUT".

Complètement choqué je me rend compte qu'elle vient de me dire que si mon fils mord c'est à cause de mon chien et que par conséquent je dois le faire euthanasier... elle va passer une bonne partie du reste de la séance à faire comprendre à mon fils grace à ces peluches, qu'un chien c'est méchant, ça mord et ça tue les lapins (l'autre peluche), et c'est affreux...

A ce moment là je sui tellement choqué que je ne dis plus rien et attend juste que cette séance soit enfin fini que je puisse partir de là.

La séance se termine, la psy m'indique que vu qu'elle m'a beaucoup parlé elle me compte 2 séances, 1 pour moi et 1 pour mon fils (en même temps il ne parle pas, il fallait bien que je lui dise ce qui ne va pas) et je m'en vais, en colère et choqué par cette séance.

Sur le trajet du retour je me rappelle pourquoi je suis venu et reporte ma colère de la psy vers la directrice (celle-là peut rêver pour que je retourne voir un psy un jour).

Arrivée chez moi, je fais un résumé de la séance à mon homme et lu annonce donc que pour régler la situation, nous devons faire euthanasier le chien... Mon homme qui avait accepté par dépit lui aussi d'aller voir un psy, pense d'abord que je plaisante et après un instant deviens lui aussi furieux de la réponse de la psy.

 

Bilan de tout ça, du temps, de l'énergie et de l'argent gaspillé pour aller voir quelqu'un qui me donne comme solution d'euthanasier mon chien, et cette personne est psy!!!

Je me suis demandé depuis hier si je n'étais pas passé dans la 5è dimension sans le savoir.

Quoiqu'il en soit, la réponse est bien sur HORS DE QUESTION et les psy c'est fini pour moi.

 

Voilà j'avais vraiment besoin d'exprimer tout cela et je tenais à le dire aux autres parents, si votre enfant mord, vous inquiété pas ça va lui passer.

Pour info :  mon fils est passé depuis quelques jours dans la section des grands à la crèche et n'a mordu personne...

Partager cet article

Repost 0
Published by mana Mana
commenter cet article

commentaires